Savon à la potasse

p1120772

Pour ma première réalisation de savon à la potasse j’ai farfouillé un peu partout sur les blogs à la recherche de méthodes. J’en ai trouvé quelques unes très bien réalisées comme ici : 100% Plantes Ma Passion, ici un Tuto de Caly Beauty ou encore sur le blog de Sealeha’s.

J’ai ensuite cherché à formuler une recette pour avoir une base de savon permettant d’obtenir des préparations liquides transparentes (j’avais un doute pour l’huile de Babassu mais au final non)

J’ai choisi de l’huile d’Olive, huile de Coco, huile de Ricin, huile de Colza et huile de Babassu.

J’ai utilisé le calculateur Soap Calc et Mendrulandia, rentré toutes mes huiles et coché la case KOH pour la potasse.

Pour 400 g d’huiles:

Potasse à recalculer avec un surgraissage par réduction de 2% (à savoir que la potasse est pure à 90%, cela donnera un surgraissage de 12% environ)

Liquide de dilution de la potasse (environ 70% du poids des huiles soit 280 g)

A savoir qu’on utilise une grande quantité d’eau pour une préparation à chaud au bain-marie ou à la mijoteuse car le temps de chauffe est très long et l’eau s’évapore.

  • Eau distillée (en sachant que moi j’ai mis de l’eau bouillie et refroidie) 200 g
  • Glycérine  qui apporte de la transparence et accélère la saponification (environ 20% du poids des huiles)  soit 80g

Pas à pas:

P1120734.JPG
Je pèse mes huiles

 

p1120735
Je mets mes huiles au bain-marie

 

p1120736
Une fois mes huiles et beurres chauds je prépare la lessive de potasse (eau + glycérine pour ma part)

 

p1120737
Hors du feu, je verse ma lessive de potasse dans mes huiles chaudes et non l’inverse puis je commence à mixer

 

p1120739
Je mixe jusqu’à obtenir une trace épaisse

 

p1120741
Ne pas hésiter à faire des pauses, ma trace n’est apparue qu’au bout de 15 minutes

 

p1120743
Après avoir obtenu une trace épaisse je mets ma pate à savon au bain-marie et je continue à mixer

 

P1120744.JPG
Le mélange va se déphaser puis prendre une texture grumeleuse. Aucune inquiétude, je mixe et finis avec une spatule ou une cuillère en bois. La texture va s’homogénéiser à nouveau

 

p1120745
Texture grumeleuse

 

p1120746
Le mélange redevient lisse et homogène

 

p1120747
Le mélange s’épaissit

Les variations de textures ont durées environ 7 minutes depuis le début de chauffe.

Dès à présent on ne peut plus utiliser le mixeur mais plutôt une cuillère en bois ou une spatule assez rigide car le mélange va se solidifier et se décoller des parois du récipient.

P1120748.JPG

P1120749.JPG

P1120752.JPG
A ce stade, je couvre mon récipient et je laisse chauffer à puissance 3 sur ma plaque à induction
P1120753.JPG
Au bout d’1 heure de cuisson
P1120754.JPG
Au bout de 2 heures de cuisson

P1120756.JPG

P1120758.JPG
Au bout de 4 h de cuisson
P1120750.JPG
Je décide de dissoudre un peu de savon dans un verre d’eau chaude et de tester le ph. Le mélange est d’apparence laiteuse et le ph est à 8,5-9

La cuisson du savon est plus lente au bain-marie que dans une mijoteuse.

Je décide donc de mettre ma pâte directement dans une casserole à basse température (puissance 2) pour accélérer le processus.

P1120765.JPG
Je mélange environ tous les 1/4 d’heure, le savon devient brillant.

P1120770.JPG

P1120771.JPG
Le mélange devient sirupeux , bien brillant et transparent

Après 5 heures de cuisson au total, mon savon est prêt.

Je le mets en bocaux et le laisse reposer pendant une semaine avant de l’utiliser soit pure soit à diluer pour obtenir des savons liquides.

La prochaine fois je tente de le faire à la mijoteuse !

P1120774.JPG

P1120780.JPG

A bientôt pour d’autres expériences savonnesques….

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Savarino aude dit :

    bonjour, je me lance dans les savons à la potassent voici mes questions :
    Mes deux premiers savons déphasent après un jour de dilution : quelle pourrait en être la cause ?
    De plus, sur toutes les recettes que j’ai trouvé, on ne parle pas de conservateur après la dilution. est-ce normal ?

    J'aime

    1. Bonjour Savarino,
      Pour la dilution, l’avez-vous réalisé à chaud ou à froid? Et à combien de pourcentage de liquide? Le conservateur n’est pas nécessaire car le ph est basique mais si vous le souhaitez vous pouvez en rajouter.

      J'aime

  2. Durocher Capucine dit :

    Franchement… je sais pas si c’est parce que j’ai déjà lu tout ce qui est possible et imaginable… Mais merci pour cet article il est vraiment bien fait

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire, ça me touche sincèrement. Bon savonnage 🙂

      J'aime

  3. Astrid Herelle dit :

    De tous les articles lus a ce sujet sur le net, c’est le plus clair, merci!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s